Bernard Kayumba, President national ya PANECO azali ko insister sur convocation ya dialogue constitutionnel

Actualingala December 21, 2017

Na Tribune de presse naye Intitule "La Constitution congolaise aurait-t-elle des tumeurs cancéreuses ?" Bernard Kayumba, President national ya PANECO azali ko insister sur convocation ya dialogue constitutionnel.

Pona ye, il se dégage clairement que constitution ya Rdc ezali ko rencontrer lisusu consensus te entre ba congolais pe réconciliation. Il ressort également une reconnaissance collective réelle ya présence ya venin mortel oyo ezali nakati ya constitution, reconnaissance wana nde ezali ko exhorter biso yako agir en toute souveraineté pona kolongola ba disposition constitutionnelles oyo ezali ko bénéficier lisusu na consensus te pe ezali ko souffrir na ba faiblesses ebele, ambiguïtés, cara tête conflictuel oyo ezali ko mettre avenir ya mboka en danger du fait ya prise en otage par la classe politique malheureusement divises et politiquement tétanisés.


Azali ko poursuivre nakoloba que tozela kaka te conflits yango ekoka kokoma makasi pona kozwa initiative ya kosala dialogue constitutionnel en faveur ha paix durable indispensable na cohésion nationale pe développement vis a vis naba engagements nationaux et internationaux, bilatéraux et multilatéraux afin yakokomisa Rdc vraie locomotive ya Afrique. Ezali na prix wana nde Rdc akozala dotée naba textes constitutionnelles réconciliateurs et susceptibles yako assurer stabilité durable pe ko faire valoir ba ambitions na biso na concert des nations.

Nayango abakisi, Peuple souverain, auteur naturel pe légitime ya constitution asengeli te azwama en otage  epai yaba oyo bazali ko régler monde sur bango au point yako évoquer constitution naba dispositions oyo ezali ko répondre naba appetits gloutons na bango yako substituer ye naba accords pe conciliabules politiques oyo ezanga fondement juridique pe tourné contre le peuple et pourtant ye nde souverain.

"Ezali na disposition' moko te verrouille epai ya souverain primaire oyo ye moko akoki ko déverrouillé té. Mutu moko té, azali na droit ya kopekisa ye. Ezali awa nde esengeli patriotisme est s'exprime pe passion ya Mboka" a conclu le géniteur ya dialogue constitutionnel.
 

Roberto Tshahe

Kabola Yango